AKTUELL

Januar 2006

Le Regain de la Pomme d'Orange

Le dimanche 8 décembre 2006 à Peillac

Le Regain de la Pomme d'Orange présente au public les jeunes musiciens âgés de moins de vingt ans, invités ce jour-là à monter sur scène et à animer le fest-deiz. Pour cette fête organisée tous les ans le dimanche de l'épiphanie, le boulanger du bourg, monsieur Orain, cuit une galette des rois géante de plus de deux mètres de diamètre, qui sera partagée à la fin de l'après-midi après les vœux du maire, monsieur Jean-Bernard Vighetti .

Les groupes de jeunes musiciens sont nombreux. Les plus âgés jouent déjà dans leurs propres groupes, la plupart sont élèves de l'école de musique traditionnelle, et les plus jeunes ont commencé la musique au berceau dans leurs familles, et n'ont aucune appréhension ni de la scène, ni du public .

J'ai retenu les Frères Rhaddouf , excellents :

les Frères Rhaddouf à Peillac les Frères Rhaddouf à Peillac
les Frères Rhaddouf à Peillac  

Au début de l'après- midi, les danseurs dansent autour de la galette .

Les Musiciens d' Oz sont un groupe d'excellents jeunes musiciens de la région de Ploërmel, dont le jeune bassiste fêtait ses 18 ans dimanche 8 décembre à Peillac. J'aime beaucoup leur musique très dansante, et ils ont enchanté les danseurs comme sur cette Suite Plinn :

Les Musiciens d' Oz à Peillac Suite Plinn
Les Musiciens d' Oz à Peillac  

Monsieur le maire, Jean-Bernard Vighetti, a présenté ses vœux à toute l'assemblée, en insistant sur l'intérêt à travailler sur l'intercommunalité dans nos campagnes.  « La ruralité n'est pas morte » a dit Jean-Bernard Vighetti. Pourtant les habitants de nos campagnes ne sont, à quelques exceptions près, pas des paysans. Les membres d'une même famille se dispersent souvent dans la journée dans les communes alentours pour vaquer à leurs occupations. A nous de créer à la campagne de nouvelles formes d'agglomérations intercommunales, des villes aux jardins .

Enfin le boulanger a partagé la galette, pour le plus grand plaisir des petits et des grands :

 

la galette...

Quand tous les jeunes musiciens annoncés eurent fini de jouer, quand le technicien du son a commencé à démonter sa sono, alors deux musiciens du pays, encore très jeunes mais déjà rodés aux concours de sonneurs, se sont installé sur la piste de danse pour régaler les derniers danseurs :

Vincent Beliard, habituellement à la bombarde, exceptionnellement au saxophone et Taragot, Tanguy Jegou à l'accordéon diatonique :

Vincent Beliard et Gwen Trimaud à Peillac Vincent Beliard et Gwen Trimaud à Peillac
Vincent Beliard et Gwen Trimaud à Peillac  

Vincent Beliard , à la bombarde, joue également avec Gwen Trimaud au biniou (cornemuse).

Vincent Beliard et Gwen Trimaud ont été sélectionné en terroir de Loudéac pour le concours des sonneurs de Gourin en septembre 2006.

Tour, Kas ha Barh , Gavotte...

Il faut commencer à tout ranger, et à balayer la salle, alors finalement, faute de danseurs disponibles, les musiciens s'arrêtent de jouer.

Encore une journée bien remplie, et de beaux souvenirs emmagasinés !

A la semaine prochaine...

Guénaèle BARON