AKTUELL

März 2006

Hasan Yarimdünia en Bretagne , à Saint-Nicolas-du-Pelem

Dimanche 12 mars 2006 , temps gris et pluvieux , mais c'est la dernière date de la tournée de Hasan Yarimdünia en Bretagne , à Saint-Nicolas-du-Pelem , en centre Bretagne (pas très loin de Rostrenen), alors j'examine la carte routière , et décide de partir en expédition en centre-Bretagne !

das Hasan Yarimdünia Ensemble (photo: www.innacor.com)J'emmène une amie par précaution , pour le cas où je tomberais en panne sèche en rase campagne ! Allaire - Peillac - La Chapelle Caro - Le Roc-Saint-André - Josselin - Pontivy - Mur-de-Bretagne - Corlay - Saint-Nicolas-du Pelem .Evidemment le paysage est magnifique , et j'ai honte de ne pas faire la route plus souvent .A ma décharge , il n'y a plus grand chose en centre-Bretagne , en dehors de la nature et des artistes , musiciens en particulier .On peut répéter dans son garage , et monter un mur d'enceintes dans le jardin sans déranger son voisin ! Il y a même un champ d'éoliennes près de Mur-de-Bretagne , lieu où se déroule au mois de septembre la plus grande foire bio de Bretagne .

Bon , on est quand même arrivé à la salle des fêtes de Saint-Nicolas-du Pelem , où il ne restait plus que quelques places libres . En avant-concert , a été projeté le petit film qui sera sur le prochain disque produit par Innacor , film tourné en Roumanie avec Erik Marchand , Jackie Molard et les musiciens roumains avec lesquels ils jouent .

das Hasan Yarimdünia Ensemble (photo: www.innacor.com)Le concert Les musiciens arrivent sur scène , le clarinettiste Hasan Yarimdünia en costume blanc , les quatre autres musiciens habillés d'une chemise vert anis : 2 percussionnistes , 1 violoniste , et un joueur de oud .Ils commencent à jouer , et captivent le public dès la première minute .Chaque musicien est virtuose de son instrument . Les mélodies et les bourdons sont jouées par la clarinette , le violon et le oud , les percussionnistes assurant les rythmes extrêmement complexes de leur musique .Les morceaux s'enchaînent , nous aspirant souvent comme dans un tourbillon vers le final paroxystique . Au milieu du concert , Hasan invite Jackie Molard , puis Erik Marchand à venir jouer avec eux sur scène . Ils reprennent des morceaux joués par Les Balkaniks .Evidemment , mais c'est un pléonasme de le dire , Jackie Molard est éblouissant . Puis Hasan Yarimdünia et ses musiciens terminent le concert seuls .Ils chantent aussi sur certains morceaux , et dansent . Il faut être froid comme un breton pour ne pas bondir de sa chaise et danser ! A la fin du concert , Le public a néanmoins rappelé les musiciens trois fois , et leur a réservé une "standing ovation",comme on dit en français , et en allemand aussi je pense !

Après le concert , a été projeté le petit film de Sylvain Bouttet tourné à Gelibolu . Puis tout-le-monde est allé se rafraîchir , avant de danser au fest-deiz improvisé avec scène ouverte . Les musiciens turcs sont venus danser la gavotte avec nous , on a vécu un moment très sympathique .C'était seulement dommage qu'une grande partie du public soit parti après le concert , sans attendre le début du fest-deiz .
Si vous voulez vivre de beaux moments artistiques , et de chaleureuses rencontres humaines , alors ne manquez aucun rendez-vous de Dre Ar Wenojenn www.dre-ar-wenojenn.org ,la scène nomade en Bretagne intérieure .Les jours allongent , venez à Brasparts , à Langonnet , à Kergrist Moëlou , à Poullaouen...

Guénaèle Baron