AKTUELL

März 2006

Spectacle « Origines  » , une création d'Eric Le Lann au Théâtre de Redon le 17 mars 2006

Avec :
Eric Le Lann à la trompette
Manu Lann Huel au chant
Marthe Vassallo au chant
Didier Squiban au piano
Henri Dorina à la guitare basse
Joann Schmitt à la batterie

Il y a seulement quelques mois , avant la sortie du CD « Origines » de Eric Le Lann , je n'aurais pas imaginé entendre ces musiciens jouer ensemble sur scène . Et puis le spectacle est monté , et tourne .Depuis qu'il a obtenu en 1979 le 1 ier prix du Concours National de Jazz de Paris ,Eric le Lann joue avec les plus grands musiciens de jazz . Je me souviens avec émotion du premier festival de jazz de la Roche Jagu , au début des années 80 , où nous étions nombreux à écouter avec ravissement pendant quelques jours et quelques nuits les plus grands musiciens de jazz du moment . Ce festival n'existe plus , par manque de moyens je pense .Compositeur et musicien de scène , il a fondé et dirige L' Ecole de Création Musicale de Rennes , déplacée aujourd'hui à Dinan .Aujourd'hui , au vingt-et-unième siècle , Eric Le Lann a ressenti le besoin de revenir à ses origines , et demande à quelques musiciens , et non des moindres , de participer à sa création : Didier Squiban , originaire de Ploudalmézeau , compositeur et pianiste de renommée internationale , Manu Lann Huel , auteur-compositeur-interprète , chanteur à la voix caractéristique et inoubliable qui a chanté admirablement beaucoup de poètes , qu'on a l'impression d'avoir toujours connu tellement il fait partie du paysage musical breton , Marthe Vassalo , chanteuse à la présence exceptionnelle , voix traditionnelle et lyrique , que je ne devrais plus avoir besoin de présenter ( Bugel Koar , Loened Fall ).

Le spectacle commence par une chanson de Manu Lann Huel en breton , voix éraillée au timbre coloré et soyeux à la fois , voix à dire , à chanter , et voix-instrument dans l'ensemble des instruments .La trompette d'Eric , avec ou sans sourdine , dialogue avec la voix de Manu .L'accompagnement mélodique du piano sonne façon jazz , et l'ensemble est soutenu par la rythmique de la guitare basse , toujours juste et non envahissante , et de la batterie .Puis arrive Marthe Vassalo , à la voix éclatante , à la présence solaire et sophistiquée .A la fin des morceaux , le public applaudit presque avec retenue , avec une hésitation qui me frappe . Alors Eric Le Lann décide de changer l'ordre prévu des morceaux , ce qui perturbe un peu le fonctionnement de l'ensemble . Il accorde plus de place à chaque musicien , que l'on a l'occasion d'entendre en solo . Manu Lann Huel chante des chansons qu'il a écrites en français spécialement pour le spectacle , et il me semble qu'à ce moment-là le public adhère complètement à la musique jouée sur scène . C'est un bonheur d'écouter les sons de la trompette , et des voix , de saisir les variations des sonorités , des couleurs , et des timbres .La plupart des mélodies ont des racines bretonnes , mais pas exclusivement , et les arrangements sont jazz .Ce spectacle sera apprécié par tous ceux qui aiment écouter la musique tout simplement , qu'ils soient amateurs de musique classique , de jazz , ou de musique traditionnelle . cette musique-là transcende les frontières .

Guénaèle Baron