AKTUELL

März 2006

Niou Bardophones en concert à Rezé (44)

Les Niou Bardophones en concert

Rezé appartient à l'agglomération nantaise proche , la commune s'étend au Sud de Nantes en bordant la Loire , et est délimitée à l'Est par la Sèvre . Le théâtre municipal vient de rouvrir après rénovation , et présente un excellent programme , musical en particulier . Pannonica est une scène de jazz et de musique improvisée de Nantes . C'est dans le cadre d'une collaboration avec Pannonica , que le théâtre de Rezé a présenté au public les Niou Bardophones dans un spectacle d'une heure environ , en première partie du spectacle de chant d'Albert Marcoeur , musicien auteur-compositeur-interprète .

Les Niou Bardophones en concert

Niou Bardophones est présenté comme un groupe breton , il l'est de fait , du fait des musiciens bretons qui composent le groupe , et du fait des instruments , cornemuse (biniou) et bombarde .Mais ne vous attendez pas à assister à une sélection pour le concours des sonneurs de Gourin ! Ces binious-là et ces bardophones-là explorent la totalité des sonorités extirpables de leurs instruments , explorent et décomposent les formes musicales .

Le concert débute d'emblée de façon tonitruante , où Erwan Keravec joue de façon totalement libre du biniou , sans accords imposés comme dans les formes musicales classiques rigides des marches , mélodies ou danses du 19 ième siècle .Les trois « souffleurs » conversent d'égal à égal en s'échangeant les bourdons et les mélodies .Ronan Le Gourierec tire du sax baryton tous les sons possibles , et ponctue la musique de l'ensemble de volumes sonores que je décrirais de façon très visuelle : son « cubique » et fractionné , son « arrondi »ondulant , son  éraillé , presque écorché à la limite de la déchirure .Guénolé Keravec n'est pas en reste à la bombarde , dont il tire des mélodies insoupçonnables . L'ensemble swingue énormément .A un moment du concert , le sax baryton et la batterie dialogue et improvise , et la salle entière retient son souffle pour saisir chaque fraction de seconde de leur musique . C'est le moment de rendre hommage à Jean-Marie Nivaigne , le batteur , qui à partir de quelques éléments très simples de batterie , développe un jeu de rythmes extrêmement complexes .

Les musiciens interprètent une grande partie des morceaux enregistrés sur leur CD « Air de rien  »( Buda musique) : Dansed Breman , Carré carcassien , deux mélodies d'origine turque , le pôle k . Ils finiront leur concert avec Takssim d'Erwan Keravec , morceau dérivant d'une gavotte arrangée à la sauce d'Erwan .

Les Niou Bardophones en concert

La musique des Niou Bardophones est enthousiasmante .Abandonnez-vous à l'écoute de ses sonorités , de ses mélodies , ressentez ses rythmes . C'est en nous procurant de la joie et beaucoup de plaisir , que les Niou Bardophones nous amènent insensiblement à aborder le domaine du free jazz et des musiques improvisées . Alors ne boudez pas votre plaisir , et devenez insatiables !

discographie Niou Bardophones :

CD AIR DE RIEN (musique traditionnelle imagée) , BUDA MUSIQUE 860115

Guénaèle Baron , le 29 mars 2006