AKTUELL

Juni 2006

Eté 2006 en Pays de Redon: La Fête du Rond de Saint-Vincent-sur-Oust les 22 et 23 juillet 2006 (par Guénaèle BARON)

Le Pays de Redon accueille l'été les adeptes du « tourisme vert ».Les vacanciers tranquilles circulent sur les nombreux cours d'eau et sur les voies de halage , les promeneurs cheminent dans les prés et sur les marais en écoutant les oiseaux , les pélerins et les cavaliers randonnent sur les chemins de Saint-Jacques . Ici pas de casino , ni de festival interceltique , vous êtes seulement invités à partager nos occupations quotidiennes et nos fêtes .La Maison du Tourisme de Redon propose pendant tout l'été des animations accessibles et ouvertes à tous publics : des animations théâtrales racontant l'histoire de la ville , une initiation aux danses traditionnelles ,des projections de films en plein air , des concerts...

Les amateurs de musique sont comblés , car les occasions foisonnent de chanter , de danser , ou tout simplement d'écouter différentes musiques .

Je souhaiterais vous présenter quelques uns des évènements qui ponctuèrent l'été , en les sélectionnant selon mes préférences et par ordre chronologique :

La fête du Rond à Saint-Vincent-sur-Oust - La nuit des maîtres sonneurs à Peillac - Le concert des Nioubardophones au Café de la Pente à Rochefort-en-terre - Les Prétentaines à Saint-Gravé - La Balade à Bocquereux - Je me suis même dévoyée sur la côte , et vous écrirai quelques mots sur le fest-noz de Damgan , organisé par l'office de tourisme de Muzillac.

(Je réserverai trois articles particuliers aux manifestations de Peillac , de Saint-Gravé et de Bocquereux ).

La fête dure deux jours entiers , et le programme en est très dense : initiation aux ronds , apéros-concerts , repas chanté , fest-noz , randonnée chantée , duo libre et improvisations (de ronds de Saint-Vincent ) , jeux buissonniers , jeux bretons , concert et fest-deiz  !

Je n'ai pu participer qu'à la fête du dimanche , et peux témoigner de la convivialité et de la bonne humeur de la manifestation .

Le dimanche a commencé par une randonnée chantée , menée par Daniel Cottin , Pierrick Hercelin , et quelques natifs du lieu membres des «  Manglo  »( prononcer Mauyaux ou Moyaux ) .Qu'il fait bon cheminer en chantant dans les prés , le long de l'oust , au travers du marais , et donner l'aubade en arrivant dans un village ! Sur le coup de midi , on prend l'apéritif ( la godinette )dans le bourg de Saint-Vincent , pour se mettre en jambe au son de l'accordéon , et pour mieux danser le rond ! Puis on retourne à Ti-Kendalch à pied pour aller manger à l'ombre des pins , et reprendre des forces pour l'après-midi , qui s'annonce déjà très chargé : jeux (jeu de quilles , de palets , le monte-boule , le patigo ou trou du chat , la berdinguette cf l'association  « La Jaupitre  »à Monterfil-35) , concours de duo libre et d'improvisation de ronds de Saint-Vincent , très beau concert de Claude Le Gallic venu de Melrand .

Il faut retenir de la journée le chant improvisé dans la ronde , exercice périlleux auquel peu d'amateurs se risquent , et dont Ronan Robert a remporté la palme cette année . La distinction a été décernée par Charles Quimbert , jury du concours. On peut danser et chanter le rond pendant des heures à Saint- Vincent , et les meilleurs musiciens ne s'en privent pas en toute humilité , comme chacun d'entre nous .

Le rond de Saint-Vincent :

Le rond de Saint-Vincent

Le rond de Saint-Vincent

Le trophée Jeannette Maquignon

Et La nuit des maîtres sonneurs à Peillac le 14 août 2006 .

S'inspirant de la tradition musicale bretonne , Jean-Bernard Vighetti célèbre tous les ans à la mi-août à Peillac le jeu en couple de sonneurs .Le couple traditionnel associe généralement biniou et bombarde , ici toutes les combinaisons et toutes les interprétations sont possibles .

Je réserve à cet évènement un article particulier pour détailler le programme.

Le concert des Nioubardophones au Café de la Pente à Rochefort-en-terre le 17 août 2006 .

Le Café de la Pente à Rochefort-en-terre est un bar associatif , géré par l'association « Le pot commun ».Tout au long de l'année y sont proposés expositions , concerts et débats . Pendant l'été , tous les jeudi soirs on peut manger et écouter un concert dans le jardin . Les Nioubardophones sont venus le 17 août , sous l'orage et des trombes d'eau . Ils ont pourtant joué et nous ont offert comme à leur habitude un magnifique concert . Ronan Le Gourierec au sax baryton , Erwan Keravec au biniou , Gwénolé Keravec à la bombarde , et Jean-Marie Nivaigne à la batterie jouent leurs propres compositions d'inspiration traditionnelle mâtinée de jazz . Ces quatre excellents musiciens ont remarquablement travaillé sur les mélodies et sur les rythmes .Aucun autre musicien ne compose pour le biniou comme le fait Erwan Keravec . Chaque musicien du groupe possède une maîtrise technique exceptionnelle de son instrument , nous donnant à écouter une infinité de sonorités , dégageant un swing et une énergie énormes . 50% d'écrit et 50% d'improvisation , c'est le cocktail détonnant que nous servent avec une virtuosité éblouissante les Nioubardophones , à ne manquer sous aucun prétexte .

Leur CD « Air de rien » est paru chez Buda Music .

Les Nioubardophones

Les Prétentaines de Saint-Gravé le 20 août 2006 .

C'est une histoire d'hommes de grand cur , à savoir Ronan Robert et Yves Huguel , et c'est mon coup de cur de l'été . Balade bucolique et musicale dans la campagne de Saint- Gravé , les Prétentaines de Saint-Gravé sont un rendez-vous convivial et amical à partager sans modération .

Je vais donc écrire pour les Prétentaines un article spécial .

La Balade à Bocquereux , menée par Anne-Gaëlle Normand le 22 août 2006 .

Mardi 22 août 2006 , 18h30 , rendez-vous à Bocquereux , village au bord de la Vilaine .

L'animation est soutenue par le Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine , et par la Maison du Tourisme de Redon . Les participants sont invités à venir découvrir une partie de l'histoire du village , au cours d'une balade musicale , chantée et dansée .Dans une ambiance sympathique et joyeuse , la petite troupe de participants a cheminé en chantant , a dansé , et a écouté aussi les musiciens venus l'accompagner .

Je vais détailler un peu plus la balade dans un article spécial .

Le fest-noz de Damgan organisé par l'office du tourisme de Muzillac le 19 août 2006 .

Damgan avec sa plage , son camping , ses maisons de vacances , est une station balnéaire très touristique .Même les habitants à l'année de Damgan ont tous l'air d'être en vacances l'été .

L'office de tourisme de Damgan a organisé un grand fest-noz dans la salle omnisport le 20 août avec le groupe Menestra , le duo de chanteurs Menguy et Gueguen , et Plantec en trio .

Les salles de sport ne sont pas mes lieux de prédilection pour écouter la musique , elles ne sont pas conçues pour cela . Néanmoins les techniciens nous ont rendu ce soir-là un son très correct .J'ai été agréablement surprise par l'ambiance très sympathique de la soirée .De nombreux participants ne connaissaient ni la musique , ni les danses .Mais les musiciens ont mis une telle énergie et un tel enthousiasme à jouer , que danseurs débutants et expérimentés s'en sont donnés à cur joie jusque tard dans la nuit .J'ai pris grand plaisir à danser une suite de Loudéac effrénée sur la musique du Trio Plantec  : Yannick Plantec (guitare) , Odran Plantec (bombarde) et M.Kanik (Marc Gauvin aux machines).On peut retrouver Plantec sur www.plantec.new.fr

L'entrée au fest-noz était gratuite , offerte par l'office de tourisme de Muzillac , permettant à absolument tous les publics , notamment aux familles , de participer .Cela peut permettre à des familles qui n'assistent habituellement à aucun spectacle de faire découvrir aux enfants la musique et la danse . Cela peut donner à des enfants l'envie d'y retourner .

Le groupe Menestra  :

Menestra

Menestra

Plantec en trio

 

(Yannick Plantec à la guitare , Odran Plantec à la bombarde , M.Kanik aux machines)

Merci Plantec !

Que l'on soit à la campagne ou au bord de la mer , que l'on soit «  trad , classique ,world, rock ou jazz », on trouvera forcément ce que l'on aime au Pays de Redon !

La suite dans quelques articles plus détaillés ,

A bientôt,

Guénaèle Baron