AKTUELL

September 2006

Les 15 ans de Moal-Chaplain : vie d'un couple moderne

Par l'originalité de leur démarche, Gildas Moal et René Chaplain sont pour beaucoup dans l'évolution de la pratique musicale de couple en Bretagne. Ils font partie des sonneurs qui ont permis à cette expression d'origine rustique et assez rude pour des oreilles novices d'acquérir des lettres de noblesse et de passer de la remorque de tracteur aux plus grandes scènes de concert.

L'histoire

René Chaplain et Gildas Moal (photo: Sandie Crampon)Toutes les belles aventures commençant par  il était une fois...  nous ne dérogerons donc pas à cette règle. Il était donc une fois deux jeunes trégorrois au parcours professionnel totalement différent qui entretenant une pratique musicale amateur régulière et intense finiront par se rencontrer et devenir ensemble des maîtres sonneurs admirés et respectés de tous (sonnez tambours, raisonnez trompettes !).

Né à Tréguier en 1954, Gildas Moal va faire ses armes au cercle celtique de Penvénan dans les années 70 jouant à la fois bombarde, biniou et cornemuse écossaise.  Mon compère à Penvénan était Philippe Ribaut. En 1976, je pars faire mon service militaire à Lann Bihoué. René me remplacera de temps en temps. Nous avons alors le même compère... mais on ne joue jamais ensemble . Né à Lannion en 1957, René y fera ses études et sa carrière chez France Télécom. En 75, il commence les cours de bombarde avec Jean-Michel Guillanton au Centre Culturel Breton de Lannion.  Comme il n'y avait aucun biniou, je m'y suis mis. Je croisais Gildas régulièrement dans le public des fest-noz du Trégor. Nous venions admirer les stars de l'époque : Le Noan-Le Corre, Petipain-Lachater... .

Chacun mène sa formation de sonneurs de son côté, multipliant les compères et les occasions de jeu : la meilleure école ! Gildas jouera avec Jean-François Sardier, Gilles Léhart, Alain Michel, Youenn Péron, Sabine Coadou, Jean-Pierre  Bovelo  Le Cornoux...René lui accompagnera Jean-Luc Perrin, Thierry Le Strat, Jean-Paul Jaguin...

René Chaplain et Gildas Moal (photo: Sandie Crampon) Nous faisions souvent des fêtes entre musiciens dans le Trégor. On allait chez l'un, chez l'autre mais ce n'était pas vraiment facile de faire du biniou-bombarde dans ces occasions. Du coup, chacun c'est mis à jouer d'un autre instrument. Moi je jouais de la mandoline, Philippe Ribaut du bouzouki... . C'est en 1981 que René et Gildas vont commencer à jouer ensemble mais au sein d'un groupe de concert et pas de biniou-bombarde... mais plutôt accordéon, mandoline. Ils créent le groupe Chufere, groupe de chant en breton accompagné avec Gireg Konan de Perros-Guirec. Le groupe se produira jusqu'en 1987.   A cette période, nous sonnions très peu car les occasions de jeu n'étaient pas fréquentes : peu de fest-noz... .

Nos compères ne souhaitent pas s'arrêter là et veulent continuer de jouer ensemble. A la fin de Chufere, ils décident de monter un groupe de fest-noz en 1989 : Retrait d'Permis avec Didier Talvat à la guitare et Loïc Cloarec à l'accordéon. Ce groupe écumera les festoù-noz du Trégor jusqu'en l'an 2000. C'est à ce moment là que René et Gildas commencent à sonner en couple, au sein du groupe puis, les demandes affluant, nos compères commenceront à sonner à Deux pour les festoù-noz, les mariages et les concours du secteur.

La démarche

Le concours a une grande importance pour le couple. Il va permettre d'avoir des occasions de jeu régulier et de pousser le travail sur les instruments : son, harmonie, justesse... Très vite, Gildas et René acquièrent une patte et une renommée dans les concours du Pays Plin et du Centre Bretagne  Les terroirs d'évidence pour nous à l'époque, même si pour les besoins du fest-noz nous nous sommes risquer dans d'autres danses . Bénéficiant de l'absence d'une tradition sonnée dans le Trégor et du poids d'un terroir pouvant parfois brider la création, nos deux compères vont laisser vagabonder leur imagination et repousser ainsi les limites de l'expression en couple. Grâce à l'amélioration du travail des luthiers (pousser également par les exigences croissantes des sonneurs), ils vont utiliser la chanterelle sur le biniou, expérimenter d'autres gammes, avec des instruments de plus en plus droits en terme de justesse et de son... Le concours Matilin an Dall de Lorient sera peut-être le déclic pour cette nouvelle expression recherchée. Ce rendant compte de la limite du répertoire trégorrois  nous avons de très belles mélodies mais trop courtes et donc difficiles à sonner. Par contre, elles sont très bien à intégrer dans des suites Matilin par exemple , ils commencent à composer entièrement leur répertoire. Ils tentent ainsi de s'écarter petit à petit du chant et d'inventer un répertoire sonné ayant la patine trégorroise. Cette audace, l'inventivité de leur suite et la richesse de l'harmonisation, leur permettront de remporter 3 fois le concours Matilin an Dall.

L'aventure est lancée. Devenus  couple de concert , ils enchaînent les prestations  c'est vraiment l'expression que l'on préfère car on vise alors l'excellence, la sensibilité, le son, la justesse, l'inventivité... .

L'apothéose sera en 1999 où, consécration suprême, ils deviennent champions de Bretagne à Gourin, reconnaissance méritée de leurs pairs.

Les 15 ans de Moal-Chaplain

les 15 ans de Moal-Chaplain

Les 1 er et 2 décembre 2006 à Cavan
- Vendredi 1 er décembre
Concert des champions du concours Matilin an Dall avec Baron-Anneix, Bévillon-Gorce, Le Féon-Léhart, Moal-Chaplain, Riou-Irvoas et Annie Ebrel

- Samedi 2 décembre
Stage biniou-bombarde avec Riou-Irvoas - Fest-noz Vras avec: Le Noan-Michel, Philippe-Berthou, Hétet-Le Goff, Dayot-Défernez, Le Gallic-Jouanno, Dissez-Foll-Bodros, Irvoas fils-Moign, Kemere-Denis, Launay-Savidan, Queffelou-Corong, Kermabon-Kermabon, Messager-Menguy, Breudeur Cornic, Guillanton-Guénégou, Moal-Chaplain, Bagad Gwengamp, Corbel-Flohic, Ifig ha Nanda Troadeg, Corre-Priol, C.G.T, Castel-Gorju, Robin-Lintanf-Suignard, Breudeur Kere, Thomas-Louarn, Ebrel-Guillou, Le Roux-David, Breudeur Morvan, Ollivier-Chevance, Le Gac-Moal, Hamon-Martin, Veillon-Besco, Postic-Derriennic, Talvat-Cloarec, Le Gallic-Le Bour, Le Balc'h-Trémel, Le Coadou-Lorcy, Bévillon-Gorce, Le Baron - Jégo Connan, Urvoy-Malrieu, Hélias-Le Breton, Breudeur Mahévas, et boeuf des jeunes talents
Renseignements : Ti ar Vro Treger-Goueloù 02.96.49.80.55

Palmarès Moal-Chaplain :
Concours Matilin an Dall : 1996, 1998, 2003
Champions de Bretagne : 1999
Concours Gavotte Pêr Guillou : 1995
Concours Plin du Danouët : 1992, 1997

Discographie
1995 CD Bro Dreger VII  Dañs Kernev-Gavotte  - Collectif - Kreizenn Sevenadurel Lannuon
1996 CD Gildas Moal / René Chaplain  An Disput  - Coop Breizh
1996 CD Trophée Matilin an Dall Collectif Festival Interceltique de Lorient
1997 - CD BroDreger IX  Fest-noz en Trégor  - Collectif : Retrait d'Permis - Kreizenn Sevenadurel Lannuon
2003 - CD Gildas Moal / René Chaplain  Fin'Zun  - Coop Breizh

Contact Moal-Chaplain : 0033-(0)2.96.35.80.09 ou 02.96.14.00.57