AKTUELL

Oktober 2001
Das aktuelle Programm der Ecole Nationale de Musique in Pontivy

Laurent BIGOT, der Leiter des Bereiches "traditionelle Musik" an der Ecole Nationale de Musique in Pontivy hat uns freundlicherweise das Programm für das Herbst/Wintersemester zukommen lassen.

Die Teilnahme kostet je Kurs 427,00 Francs (65,20 Euros).

Infos:

Ecole Nationale de Musique
Département de Musique Traditionnelle

rue Jean-Claude Jégat
F-56306 PONTIVY Cédex
Tel: 0033-2-97 25 00 49
Fax: 0033-2-97 27 87 09

Mehr über Laurent BIGOT können Sie in einem Interview nachlesen (interview de Laurent Bigot: version française).

Musique de Bretagne sud: de Nantes à Quimper

1er et 2 décembre 2001
par Yves DEFRANCE.

Etude des répertoires vocaux et instrumentaux de la Bretagne méridionale (44, 56, 29S). Notions de langues et dialectes (bretons et gallos). Les pays (Retz, Guérande, Redon, Josselin, Vannes, Pourlet, Montagnes noires, Aven, Glazic, etc...). Inventaire des instruments traditionnels. Organologie générale. Histoires, anecdotes, les milieux traditionnels, les collectes, les évolutions du XIXe et du XXesiècles.
Etude des répertoires dansés (ronde, chaîne ouverte, bals, quadrilles, danses par couples, etc...). Aires de diffusion. Le patrimoine oral chanté: complaintes, gwerzioù, marches, chants à danser, de travail, de marins... Analyse d'écoute à partir de documents de terrain, réflexion sur les styles et types mélodico-rythmiques.
Acquisition d'un répertoire de base; éléments d'improvisation et de création dans l'esprit traditionnel.

Etude de terroir: le Pays Nantais

8 et 9 décembre 2001
par Marc CLERIVET, Sylvain GIRAUD et Thierry MOREAU (intervenants sous réserves).

La démarche appliquée au Pays Pourlet le sera également à ce grand secteur. Le même type de questions y sera abordé, et le même déroulement analytique permettra au stagiaire de se faire une représentation la plus précise possible de cette aire culturelle. A l'issue du week-end, comme pour le stage précédent, une application pratique aux instruments et au chant permettra une évaluation de fin de stage.

Musique de Bretagne nord: de Brest à Rennes

19 et 20 janvier 2002
par Yves DEFRANCE.

Même méthodologie que le stage consacré à la Bretagne sud, mais appliquée aux différents terroirs de la Bretagne septentrionale et du Centre Bretagne (29N, 22, 35). Notions de langues et dialectes. Les pays (Léon, Trégor, Haute-Cornouaille, Penthièvre, Poudouvre, Saint Malo, etc...).
Inventaire des instruments traditionnels. Organologie régionale. Etude des répertoires dansés. Aires de diffusion. Le patrimoine chanté: complaintes, gwerzioù, marches, chants à danser, de travail... Analyse d'écoute, éléments de style...

La notion de Terroir

2 et 3 février 2002
par Jorj BELZ, Yves DEFRANCE, Jean-Franšois SIMON et Jean-Bernard VIGHETTI.

De plus en plus, les musiciens bretons font référence dans leurs pratiques à des "terroirs". Cette référence est-elle pertinente ? Cette éventuelle réalité musicale est elle calquée sur des réalités géographiques, historiques, linguistiques, sociologiques ?
Ce séminaire sera animé par des spécialistes en ces différents domaines, et permettra au stagiaire de conforter ses idées, certainement, mais peut-être aussi de mettre à bas certaines idées rešues !

Histoire de la danse en Bretagne

16 et 17 mars 2002
par Na´k RAVIART

Ce stage vise à situer la danse bretonne dans une perspective historique. Qu'en est-il des gavottes, da˝s vanch, en dro, etc., par rapport aux caroles du Moyen-Âge ou aux branles de la renaissance ? Qu'est-ce qui est propre au fond breton ? Qu'est-ce qui relève d'une expérience plus largement partagée ? De quand date quoi ? Passepieds de cour et passepieds bretons, même combat ? La danse bretonne doit-elle quelque chose aux contredanses de la capitale ?
On croisera ethnologie et histoire pour affronter des éléments de réponse, et l'on dansera aussi, histoire de ne pas seulement "asseoir" une meilleure connaissance du patrimoine, mais de la vivre corporellement, debout.

Chant, technique vocale

27 et 28 avril 2002
par Jorj BELZ , Agnès BROSSET, Laurent JOUIN et Charles QUIMBERT

Travail vocal, respiration, timbre. Etude de répertoires de Basse Bretagne (Montagne, Vannetais), et du Vannetais gallo. Une connaissance de la langue bretonne n'est pas indispensable, mais on demandera aux stagiaires d'être accoutumés à sa prononciation. Ce stage ne pourra accueillir plus de vingt-deux stagiaires, aussi, les vingt-deux premières inscriptions rešues seront seules prises en compte.
Le samedi soir, lors d'une veillée, Serge NICOLAS et Thierry ROUAUD proposeront de découvrir les chansons en breton sur feuilles volantes. Ces compositions populaires, vendues autrefois dans les foires et les pardons, relataient crimes et catastrophes, mais savaient aussi se faire drôles ou romantiques. Illustrées par des textes d'époque et des exemples chantés, cette présentation évoquera l'histoire, la thématique et les principaux auteurs de cet aspect mal connu de la chanson populaire de Basse-Bretagne.


zurück